Les projets d'Issoughan

Un atelier pour les partenaires-bijoutiers d'Issoughan


Depuis août 2009 Issoughan existe afin de soutenir une centaine de familles d’artisans-bijoutiers Touaregs de la ville d’Agadez au nord-Niger. Née d’un partenariat entre ces artisans, et un collectif de Français « amoureux » du Nord-Niger, le projet vise à permettre aux familles de vivre dignement grâce à leurs productions de grande qualité.

Issoughan diffuse ces produits artisanaux sur sa boutique en ligne (http://www.issoughan.fr) et en vente directe : marchés et manifestations de l’économie solidaire, de la solidarité internationale, de l’artisanat d’art.

Cette activité se réalise selon les standards du Commerce Equitable et de l’Economie Solidaire.


Un besoin :

Une nouvelle étape de structuration de la production s’avère indispensable. Les artisans sont actuellement organisés en ateliers familiaux, disséminés dans et autour d’Agadez. Par ailleurs, deux artisans assurent la coordination de la production sur place : suivi des commandes, achat des matières premières, répartition du travail, contrôle de la qualité, expédition des commandes et gestion administrative. Cette organisation traditionnelle fonctionne, mais constitue une limite au développement de la production.

Des améliorations doivent porter sur plusieurs niveaux.


Une solution : l'atelier partagé :

Il s’agit de créer un atelier, situé dans le centre d’Agadez permettant à une vingtaine d’artisans de pouvoir travailler simultanément. Accessible et bien agencé, il devra améliorer les conditions de travail de chacun.

Cette nouvelle organisation favorisera :

  • - Le lien avec les différents artisans, une meilleure répartition du travail selon leurs compétences, et le suivi du travail de chacun ;
  • - L’utilisation de matériel et outillage à disposition de tous, en complément aux équipements individuels ;
  • - L’amélioration de la dynamique collective pour satisfaire les besoins en matière de qualité, de délai ;
  • - Des « coups de main » afin que chacun réalise sa part de production dans les délais impartis à l’ensemble des artisans ;
  • - Une utilisation optimisée des matières premières, afin de réduire les pertes et les gaspillages inévitables dans un travail individuel et solitaire ;
  • - La formation continue des artisans plus novices, un perfectionnement des plus confirmés, par ceux qui maîtrisent un savoir-faire complet, et détiennent une expérience de grande qualité.


A terme, ce lieu devrait également permettre de soutenir d’autres activités réalisées à Agadez et d’étendre la gamme des produits diffusés par Issoughan : objets en cuir, bois, pierre de talc, textile.

 

Concrètement :

Un local a d’ores et déjà été identifié et pourrait être disponible dès janvier 2013. En termes financiers, ce projet aurait un coût prévisionnel :

- de 5000€ répartis sur 3 ans pour les investissements en matériels et outillage ;

- de 1200€ annuels pour le loyer et les charges qu’Issoughan prendra à sa charge les deux premières années.


Besoin de vous !!!

Concernant les investissements un recours à l’économie participative et à l’épargne solidaire est recherché.

Sur la base des 5000 € nécessaires à réunir sur 3 ans, il s’agit de trouver 100 prêteurs (ou donateurs) s’engageant à contribuer à hauteur de 50 €. Ou 200 personnes mobilisant chacune 25€ !!

Le remboursement s’envisagera à l’issue de la troisième année, et pourra se faire soit par le remboursement de la somme prêtée, soit sous forme d’un bijou de valeur équivalente, à choisir parmi une gamme exclusive dédiée.


SI CE PROJET VOUS INTERESSE N’HESITEZ PAS A NOUS CONTACTER à l'adresse : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 
 
 

| Liens externes | Conditions Générales de Vente